Croisières et Voyages
CroisiEurope met un navire à disposition des soignants parisiens

Actualité

CroisiEurope met un navire à disposition des soignants parisiens

Article gratuit
Croisières et Voyages

La compagnie alsacienne CroisiEurope, spécialisée dans les croisières fluviales, a annoncé vendredi 27 mars la mise à disposition d’un de ses navires au profit des personnels hospitaliers parisiens. Alors que l’épidémie de coronavirus monte en puissance en Ile de France, où la situation devient très difficile dans les services d’urgence et de réanimation, l’idée est de permettre à des médecins, infirmiers ou aide soignants de disposer d’un lieu de repos situé près des hôpitaux. Amarré sur la Seine, le Botticelli, navire de 110 mètres de long pour 11.4 mètres de large construit en 2004 et rénové en 2016 compte 75 cabines, un salon et un restaurant. « Nous devons tous être solidaires à l’égard de nos formidables soignants. C’est pourquoi CroisiEurope met à disposition des personnels hospitaliers de Paris le Botticelli afin de leur permettre de bénéficier d’un repos bien mérité. Ils bénéficient d’un  hébergement tout confort ainsi que d’un petit déjeuner et d’un dîner », explique l’armateur basé à Strasbourg et qui est évidemment, de par sa situation géographique historique, très concerné par la lutte contre le Covid-19, le Grand Est de la France et l’Alsace en particulier étant gravement touchés par l’épidémie depuis plusieurs semaines. A ce titre, CroisiEurope a d’ailleurs comme bien d'autres entreprises locales déjà donné tous ses stocks de masques, gants et gels aux hôpitaux de Strasbourg.

 

Le Botticelli ici au Havre (© : 

Le Botticelli ici au Havre (© : FABIEN MONTREUIL)

 

D'autres bateaux sur les grands fleuves français

Si la transformation de paquebots ou ferries en navires hôpitaux ou plateformes de soutien sanitaire est envisagée ou mise en œuvre dans différents pays, le recours aux bateaux fluviaux est également une opportunité. Ne serait-ce que, comme c’est le cas du Botticelli, ils peuvent accéder au coeur de nombreuses villes via les cours d'eau et servir près des hôpitaux d’hôtel flottant et de lieux de repos aux soignants, en particulier ceux habitant loin de leur lieu de travail. D’autres initiatives pourraient d’ailleurs être envisagées en cas de besoin avec CroisiEurope, qui dispose de navires sur les grands fleuves français, notamment la Seine, le Rhône, la Garonne, la Gironde, la Dordogne et la Loire. Avec de nombreux bateaux actuellement en attente faute d'activité et qui pourraient donc trouver une meilleure utilité que de rester simplement désarmés. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Le Loire Princesse à Nantes (© : 

Le Loire Princesse à Nantes (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)