Offshore
Solstad va se séparer d'un quart de sa flotte

Actualité

Solstad va se séparer d'un quart de sa flotte

Offshore

Le géant norvégien des navires de services à l'offshore est en pleine restructuration. Un plan présenté le 8 mai prévoit que Solstad Offshore se sépare de 37 de ses navires les plus anciens et moins sophistiqués. Ils seront vendus ou détruits. Solstad devrait conserver une flotte d’environ 90 navires. De plus, la dette d’un montant de 10.9 milliards de couronnes (près d’1 milliard d’euros) sera convertie en capitaux propres.

Solstad et ses créanciers travaillent depuis 2018 sur ce plan de restructuration. « Cela a été un long processus pour arriver à cette étape importante », a expliqué Lars Peder Solstad, CEO du groupe. « Cet accord sera important pour nos clients, nos employés, nos créanciers financiers et nos actionnaires, car il réduit l'incertitude et nous permettra de nous concentrer encore plus sur nos activités principales qui consistent à fournir des services de haute qualité à nos clients ». D’autant que « notre industrie fait face à une période difficile à la lumière de la pandémie de Covid-19 et de la baisse du prix du pétrole, mais un Solstad Offshore restructuré sera bien mieux placé pour relever ces défis. »

Un géant de la servitude avait été créé en 2017 en fusionnant trois armateurs norvégiens spécialisés (Farstad, Solstad, Deep Sea Supply). Cette nouvelle structure disposait alors d'une flotte de 152 navires (33 unités de construction, 64 ravitailleurs de plateformes et 55 releveurs d'ancres).

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.