Vie Portuaire
Deux nouveaux paquebots arrivent à Marseille

Actualité

Deux nouveaux paquebots arrivent à Marseille

Vie Portuaire
Croisières et Voyages

En provenance des Etats-Unis, d’où ils sont partis début mai, les Norwegian Breakaway et Norwegian Getaway, deux paquebots jumeaux de la compagnie américaine NCL, devraient finalement arriver ensemble, ce lundi, dans les bassins phocéens. Il n’y a aucun passager à bord et l’équipage est réduit au minimum. Avant de rallier Marseille, le Norwegian Breakaway a d’ailleurs débarqué du personnel non indispensable à Barcelone la semaine dernière. Ils ne devraient plus être que 300 à bord contre 450 à l'arrivée du navire en Espagne. 

Livrés en 2013 et 2014 par le constructeur allemand Meyer Werft, ces navires de 325.8 mètres de long, pour 39.7 de large, 145.655 GT de jauge et 2000 cabines doivent réaliser leur arrêt technique chez Chantier Naval de Marseille, permettant à l’entreprise française de reprendre son activité dans la croisière après plusieurs mois d’interruption en raison de la crise du coronavirus.

La durée et le périmètre exact des travaux n’est pas encore défini mais les deux paquebots pourraient rester dans le port français jusqu’en juillet, peut-être au-delà selon l'évolution de la situation. Dans un contexte d’arrêt prolongé de ses activités à cause du Covid-19, l’armateur devrait en profiter pour réaliser un certain nombre d’opérations en plus de celles initialement prévues pour l’arrêt technique annuel de ses bateaux. Certaines impliqueront CNdM, qui procèdera à différentes interventions techniques (les navires seront par exemple au moins pré-équipés pour recevoir des scrubbers), d’autres les propres fournisseurs de NCL. La présence simultanée des deux paquebots à Marseille permettra d’ailleurs de se servir de l’un comme hôtel flottant pendant que l’autre sera en cale sèche dans la forme 10. Sachant que l’armateur affrète généralement au moins un ferry pour loger ses équipes et ses sous-traitants internationaux lors des arrêts techniques de ses paquebots à Marseille. Il lui faudra aussi tenir compte des difficultés actuelles concernant les transits entre pays, qui compliquent les interventions des fournisseurs.

Les Norwegian Breakaway et Norwegian Getaway vont porter à onze le nombre de navires de croisière présents dans le port de Marseille. S’y trouvent depuis le début du mois de mars les paquebots Costa Smeralda et AIDAsol, auxquels s’est ajouté le 20 avril le MSC Magnifica. Quatre jours plus tôt,  le 16 avril, étaient arrivés trois des navires d’expédition de Ponant, Le Boréal, L’Austral et Le Lyrial (les deux premiers doivent aussi passer en arrêt technique chez CNdM à partir de juin). Puis, la semaine dernière, ce fut au tour de trois unités de Silversea, les Silver Shadow, Silver Whisper et Silver Wind d'arriver à Marseille, où ils sont désarmés à quai avec équipage minimal.

Alors que de nombreux paquebots cherchent encore un port où s’amarrer en attendant que les croisières puissent reprendre, Marseille a désormais épuisé une grande partie de ses capacités d’accueil. Il ne devrait plus rester qu’un poste disponible autour du terminal croisière et éventuellement un autre du côté du J1.  

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Port de Marseille Norwegian Cruise Line NCL