Construction Navale
MV Werften : la livraison du Crystal Endeavour repoussée à 2021
ABONNÉS

Actualité

MV Werften : la livraison du Crystal Endeavour repoussée à 2021

Construction Navale
Croisières et Voyages

Alors que MV Werften a pour le moment suspendu la construction du second paquebot géant du projet Global de Dream Cruises, le constructeur allemand ne livrera pas cette année le premier des deux navires de luxe commandés par Crystal Cruises. Mis à l’eau en décembre dernier au chantier MV Werften de Stralsund, le Crystal Endeavour, unité de 164 mètres, 19.800 GT de jauge et 100 suites, avait déjà vu sa première croisière commerciale repoussée d’août à novembre 2020. Cette fois, l’entrée en flotte du navire est renvoyée à l’année prochaine, l’armateur ayant décidé d’annuler le reste de sa programmation jusqu’à la fin de l’année. Cela, en raison des incertitudes quant à la possibilité de mener des opérations dans la zone Asie-Pacifique dans les mois qui viennent. Mais aussi, peut-être, du fait que la construction de ce navire se révèle, selon certaines sources, difficile pour le constructeur allemand. Ce dernier, qui fonctionne avec une part très importante de sous-traitants étrangers, n’a d’ailleurs toujours pas repris une activité nominale, du fait des difficultés quant aux voyages internationaux.

Alors que le jumeau du Crystal Endeavour doit théoriquement être livré en 2021, l’autre projet majeur mené par MV Werften dans le secteur de la croisière glisse également. Il s’agit des paquebots géants du projet Global de Dream Cruises, des navires de 342 mètres, 208.000 GT et 2500 cabines. Le premier, désormais assemblé, est en achèvement à flot à Wismar mais sa livraison, toujours officiellement prévue l’année prochaine, ne sera dit-on dans les coursives pas possible avant 2022. Quant à son sistership, dont la première tôle avait été découpée en septembre dernier à Warnemünde, sa construction a été suspendue pour le moment, indépendamment de la fermeture du chantier pendant la crise sanitaire.

Les trois sites allemands de MV Werften appartiennent au groupe asiatique Genting Hong Kong, dont les compagnies Dream Cruises et Crystal Cruises sont également des filiales. Le groupe, l’un des leaders de l’hôtellerie et des casinos en Asie du sud-est, souffre évidemment beaucoup de l’interruption des activités touristiques à cause du Covid-19.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Genting (MV Werften, Star Cruises)