Défense
Gendarmerie maritime : la vedette Mélia victime d’un début d’incendie
ABONNÉS

Actualité

Gendarmerie maritime : la vedette Mélia victime d’un début d’incendie

Défense

Plus de peur que de mal mais un bateau indisponible pour une durée indéterminée. Mardi 30 juin, la Mélia, vedette du Centre National d’Instruction de la Gendarmerie Maritime (CNIGM) de Toulon, a connu un début d’incendie alors qu’il naviguait en rade de Toulon. « La Mélia a été victime d'un dégagement de fumée à 16h15 alors qu'elle était en grande rade pour former des stagiaires au permis d'embarcation. L'équipage a vite maitrisé le sinistre, les marins-pompiers ont poursuivi l'action sur la vedette qui a été remorquée à quai à 17h30 », explique à Mer et Marine la Gendarmerie maritime, qui précise que cet incident n’a fait aucun blessé et que personne n’a été intoxiqué. Des moyens d’assistance ont donc rapidement été déployés pour venir en aide à la Mélia, notamment la vedette d’intervention sur rade (VIR) La Loude, des marins-pompiers de Toulon, ainsi qu’un autre bateau de la Gendarmerie maritime, la vedette MDLC Jacques. Le remorqueur portuaire Lardier de la marine s’est quant à lui chargé de ramener la Mélia à la base navale.

 

La Lardier remorquant la Mélia mardi après-midi (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

La Lardier remorquant la Mélia mardi après-midi (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

On ne sait pas pour le moment quelle est l’étendue des dégâts, qui devront être déterminés par le Service de Soutien de la Flotte de la Marine nationale, propriétaire des bateaux de la Gendarmerie maritime. « Le SSF mènera des investigations sur les réparations à réaliser ».

Les gendarmes vont suivre l’affaire de près car la Mélia est en fin de vie et ne peut donc justifier de lourds investissements. Construite par le chantier Stento de Balaruc-les-Bains et mise en service en 1987, il s’agit de l’une des dernières vedettes de la série V14 de la Marine nationale. Un bateau en composite de 14.6 mètres équipé de deux moteurs diesels Baudouin de 400 cv et capable d’atteindre la vitesse de 20 nœuds.

La Mélia doit être remplacée en 2021 dans le sillage du programme des nouvelles vedettes côtières de surveillance maritime (VCSM) de 22 mètres qui vont être construites par Socarenam et complèteront les 24 VCSM de première génération, des unités de 20 mètres livrées par CNB et Raidco Marine entre 2003 et 2007. Deux des futures vedettes sont destinées à remplacer les deux VCSM actuellement déployées en Guyane. Il s’agit des Mahury et Organabo, qui seront repositionnées dans le Var au profit de la brigade d’Hyères mais aussi du CNIGM de Toulon afin, justement, de remplacer la Mélia.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Une VCSM de première génération, ici l'Huveaune en rade de Toulon mercredi (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Une VCSM de première génération, ici l'Huveaune en rade de Toulon mercredi (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

Gendarmerie maritime Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française