Vie Portuaire
Les paquebots de Royal Caribbean et Disney défilent à Brest

Actualité

Les paquebots de Royal Caribbean et Disney défilent à Brest

Vie Portuaire
Croisières et Voyages

Après l’Anthem of the Seas, arrivé en juillet et reparti le 12 août vers l'Angleterre après un passage dans la forme 3 du chantier Damen Shiprepair de Brest, c'est au tour d'un autre paquebot de la compagnie américaine Royal Caribbean International, l'Explorer of the Seas, d'être en arrêt technique à la pointe Bretagne. Venant de Gibraltar, le navire de 311 mètres, 138.000 GT et 1640 cabines est lui-aussi entré dans la forme 3, le 17 août, au lendemain de son arrivée dans le port. Il est en travaux pour environ un mois. 

 

L'Explorer of the Seas arrivant à Brest le 16 août (© MICHEL FLOCH)

L'Explorer of the Seas arrivant à Brest le 16 août (© MICHEL FLOCH)

 

 

Mastodonte de 347 mètres, 168.600 GT et 20920 cabines, l'Anthem of the Seas a été le premier paquebot accueilli en arrêt technique à Brest cette année. Il a permis de relancer cetta activité chez Damen, qui a souffert de l'interruption des croisières et du report des travaux sur les navires liés à la crise du Covid-19. Et le chantier breton remonte bien en puissance, même si pour des questions de réduction des coûts, les armateurs se contentent pour le moment de travaux techniques et règlementaires. Ainsi, en plus de l'Explorer, Damen Brest a aussi décroché les arrêts techniques de trois des quatre paquebots de la compagnie américaine Disney Cruise Line. Deux d’entre eux sont arrivés le 5 août. D’abord le Disney Fantasy, en provenance de Cap Canaveral aux Etats-Unis, est entré dans la rade brestoise à 6h30 du matin et s'est amarré au quai de réparation n° 1 du port de commerce. Il a été suivi, moins d'une heure et demie plus tard, par le Disney Magic, qui venait du port britannique de Douvres et a pour sa part accosté au quai de réparation n°3.

 

 

L'Anthem of the Seas et les deux Disney au port de commerce le 5 août (© MICHEL FLOCH)

L'Anthem of the Seas et les deux Disney au port de commerce le 5 août (© MICHEL FLOCH)

 

Il a été procédé à une relève d'équipage entre les deux navires, une centaine de personnels du Fantasy embarquant sur le Magic. Ce dernier a quitté Brest en fin d'après-midi pour regagner Douvres. Le Disney Fantasy quant à lui doit rester à la pointe Bretagne jusqu’au 29 août pour effectuer des réparations. A la même date, un autre navire de la compagnie, son jumeau le Disney Dream, doit arriver à son tour à Brest, lui aussi en provenance de Cap Canaveral. Entre le 19 septembre et le 1er octobre il effectuera un arrêt technique avec visite de classe et passage en cale sèche dans la forme 3.  Puis, vers le 5 ou 7 octobre le Disney Magic doit revenir à Brest pour son arrêt technique périodique toujours au chantier Damen. 

 

Le Disney Magic en rade de Brest (© MICHEL FLOCH)

Le Disney Magic en rade de Brest (© MICHEL FLOCH)

 

Construit comme son sistership le Disney Wonder par les chantiers italiens Fincantieri, le Disney Magic est sorti du site de Marghera et fut mis en service en 1998. Long de 294 mètres pour 30 mètres de large et 83.300 GT de jauge, il compte 877 cabines pour une capacité maximale de 2700 passagers, servis par 950 membres d’équipage.

Plus récents et plus grands, les Disney Dream et Disney Fantasy sont sortis en 2011 et 2012 du chantier Meyer Werft de Papenburg, en Allemagne. Ces paquebots de 339.5 mètres de long pour 37 mètres de large et 130.000 GT comptent 1250 cabines.

- Voir notre reportage sur le Disney Magic

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Damen Shiprepair Brest | Actualité du chantier naval brestois