Marine Marchande
Crise des ferries : le gouvernement commence à se mobiliser

Actualité

Crise des ferries : le gouvernement commence à se mobiliser

Marine Marchande

Les appels des élus locaux et des députés vers le gouvernement se sont multipliés ces derniers jours en Bretagne, en Normandie, dans les Hauts de France. Tous s’inquiètent de la situation potentiellement dramatique des compagnies opérant des ferries sur le trafic transmanche. Terriblement fragilisées par la crise sanitaire, Brittany Ferries, DFDS ou encore Condor Ferries ont reçu un coup supplémentaire avec le rétablissement, mi- août, de la quarantaine britannique. Les trésoreries sont vidées, DFDS et Condor Ferries ont déjà annoncé des licenciements, Brittany Ferries le désarmement de deux navires amenant à une augmentation des personnels en chômage partiel, dispositif dont on ne connaît pas encore la durée exacte.

En tout état de cause, la mobilisation commence à payer. Singulièrement, c’est Richard Ferrand, député du Finistère et président de l’Assemblée Nationale, et non le gouvernement lui-même, qui a annoncé un projet d’aide spécifique pour Brittany Ferries. Très soucieux de marquer son territoire politique en Bretagne, il dit dans un communiqué s’être personnellement entretenu avec trois ministres (Bruno Le Maire, Agnès Pannier-Runacher et Jean-Baptiste Djebarri, mais pas la ministre de la Mer Annick Girardin) sur le sort de Brittany Ferries. Richard Ferrand a obtenu une réponse du ministre des Transports : « Dans ce contexte, avec les conseils régionaux concernés, différents outils doivent être mobilisés pour préserver l’emploi, la capacité d’investissement et la pérennité de BAI. Le ministre confirme que parmi les outils en cours d’analyse, figurent l’élargissement des exonérations de cotisations sociales, un soutien renforcé à la formation et à la relance du tourisme franco-britannique, d’éventuels soutiens complémentaires au titre des aides autorisées permettant de compenser les pertes directement liées au Covid-19, et, en fonction de l’évolution de la situation de l’entreprise, l’aménagement éventuel des échéances et termes du prêt garanti par l’État, dans le respect du droit communautaire ». 

Reste à voir si ces différentes aides seront confirmées, dans quel délai mais aussi si elles pourront s’appliquer à d’autres compagnies, DFDS en tête.

Le ministère de la Mer, interrogé par Mer et Marine, indique qu’il réunira les armements concernés « à la fin de la semaine ». Pour le moment, les organisations syndicales ne sont pas invitées.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Brittany Ferries | Actualité de la compagnie maritime bretonne DFDS Seaways | Toute l'actualité de la compagnie maritime