Energies Marines

Fil info

SPIE crée une entité Services Navals & Energies Marines

Energies Marines

La division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire, filiale française du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, annonce la création d’une nouvelle entité « Services Navals & Energies Marines ». Son ambition : renforcer son offre et soutenir sa position d’acteur de référence sur le segment des énergies marines renouvelables (EMR), un marché en plein essor.

Si elle favorise une meilleure lisibilité des savoir-faire sur le marché des EMR, la création de cette entité permet surtout de proposer, pour l’ensemble de la filière, une offre pertinente et innovante. Cette dernière est rendue possible grâce à l’expertise et l’expérience de SPIE dans la gestion de l’énergie; les synergies entre les activités navales et les énergies marines (dont l’éolien offshore) étant également très fortes.

Reconnue pour ses compétences techniques et sa capacité à résoudre des problématiques complexes, la division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire entend apporter une forte valeur ajoutée aux acteurs de cette filière en pleine croissance. « Les demandes en énergie décarbonée sont de plus en plus fortes et la technologie de l’éolien offshore arrive à maturité », souligne Frédéric Toussaint, directeur général de la division Industrie de SPIE Industrie & Tertiaire. « Fidèle à notre volonté d’allier expertises techniques et engagements environnementaux, nous avons décidé de repenser notre organisation pour la rendre plus lisible et pour nous assurer d’apporter les meilleures solutions à nos clients », poursuit-il. 

« La nouvelle entité est composée de 70 salariés permanents, pour la plupart des experts en automatisme, en mécanique, en électricité et en gestion de projet. Les équipes peuvent être déployées sur l’ensemble du territoire, et plus particulièrement dans le Grand Ouest où sont basés les clients de la division Industrie dans les domaines de la construction et de la réparation navale et des énergies marines », explique Xavier de Noblens, chef de département Industrie en charge de la nouvelle entité EMR.

Les premiers projets de champs éoliens offshore commencent à voir le jour sur le territoire national et la division Industrie en a été l’un des acteurs de référence. « Nous sommes confiants pour les projets en cours qui devraient aboutir à leur commercialisation et à leur industrialisation à l’horizon 2022 », conclut Xavier de Noblens.

Communiqué de SPIE, 17/09/20