Défense
Le nouveau porte-avions britannique embarque enfin une vraie flottille de F-35B

Actualité

Le nouveau porte-avions britannique embarque enfin une vraie flottille de F-35B

Défense

Cela fait plus de trois ans que la Royal Navy attend ce moment. Pour la première fois depuis sa livraison à l’été 2017, le nouveau porte-avions britannique embarque enfin une flottille significative d’avions de combat F-35B. Il y en a en tout 14 à bord actuellement, non seulement des appareils britanniques du 617 Squadron de la Royal Air Force, mais aussi des américains du VMFA-211 de l’US Marine Corps. Faute d’un nombre suffisant de F-35B livrés à ce stade au Royaume-Uni, le HMS Queen Elizabeth débute en effet sa carrière avec un groupe aérien binational. Ce sera le cas pour son premier grand déploiement opérationnel, prévu en 2021 avec une campagne qui devrait conduire le bâtiment jusqu’en Asie.

 

 

(© ROYAL NAVY)

(© ROYAL NAVY)

 

Dans cette perspective, le porte-avions a quitté sa base de Portsmouth en vue d’un entrainement intensif de plusieurs semaines avec son groupe aéronaval (il est accompagné de 7 destroyers, frégates et unités de soutien) et son aviation embarquée, composée en plus des 14 F-35B de 8 hélicoptères Merlin, soit en tour 22 aéronefs. Ce qui constitue selon la Royal Navy son plus imposant groupe aérien embarqué depuis 1983 (avec à l’époque le porte-aéronefs Hermes) et le plus important comprenant des avions de combat de 5ème génération réuni jusqu’ici dans le monde. Le F-35B n’est en effet opérationnel à ce jour que sur des porte-hélicoptères d’assaut américains, qui en embarquent au mieux une dizaine. Quant au HMS Queen Elizabeth, il est encore loin de sa capacité maximale puisque l’imposant bâtiment de 284 mètres et 65.000 tonnes de déplacement en charge a été conçu pour accueillir 40 aéronefs, dont 36 F-35B. Un nombre qui ne sera probablement jamais atteint sauf en cas de conflit, la marine britannique ayant acté que le groupe aérien standard de ses nouveaux porte-avions serait au maximum de 24 F-35B.  En plus du HMS Queen Elizabeth, la Royal Navy a pour mémoire pris livraison l’an dernier de son sistership, le HMS Prince of Wales.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques