Construction Navale
Meyer Turku : le Mardi Gras de Carnival débute ses essais

Actualité

Meyer Turku : le Mardi Gras de Carnival débute ses essais

Construction Navale
Croisières et Voyages

Second paquebot géant doté d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) construit par le chantier finlandais Meyer Turku pour le groupe américain Carnival Corporation, le Mardi Gras a débuté ses essais en mer lundi. Une campagne d’une dizaine de jours en Baltique destinée à tester le navire, sa propulsion, ses capacités manœuvrières ou encore ses systèmes de sécurité. Prévu initialement pour être livré à l’été 2020, le mardi Gras avait vu sa construction prendre du retard, ce qui avait renvoyé sa mise en service au mois d’octobre. Puis est survenue la crise du coronavirus, qui a encore allongé les délais. Finalement, Carnival Cruise Line, qui l’exploitera, a décidé de reporter sa croisière inaugurale au départ de Port Canaveral (Floride) au 6 février 2021.

 

Le Mardi Gras quittant le chantier (

Le Mardi Gras quittant le chantier (©  MEYER TURKU)

Le Mardi Gras dans l'archipel de Turku (

Le Mardi Gras dans l'archipel de Turku (©  MEYER TURKU)

 

Baptisé en hommage au tout premier navire de CCL, compagnie fondée en 1972 par Ted Arison, le Mardi Gras est un mastodonte de plus de 337 mètres de long et plus de 180.000 GT de jauge conçu pour accueillir environ 5200 passagers en base double. Une seconde unité du même type a déjà été commandée à Meyer Turku en vue d’une mise en service à partir de 2022.

Le Mardi Gras est le quatrième d’une série de neufs paquebots GNL commandés par le groupe américain Carnival Corporation pour quatre de ses filiales : AIDA, Costa, P&O Cruises et CCL. Ils sont conçus sur une base commune et intègrent différentes variantes et standards selon les marques pour lesquels ils sont destinés. Ce contrat géant se répartit entre les deux grands chantiers du groupe Meyer Werft, celui de Papenburg en Allemagne qui produit les paquebots d’AIDA et P&O, et le site de Turku en Finlande auquel revient la charge de réaliser les navires de Costa et CCL.

Premier de cette nouvelle famille, l’AIDAnova est entré en flotte en décembre 2018. Puis ce fut au tour en décembre 2019 du Costa Smeralda. Va suivre cette année l’Iona de P&O Cruises, qui devait être livré au printemps mais n’a toujours pas été réceptionné par la compagnie suite à la crise sanitaire. Puis viendra le Mardi Gras et ensuite deux autres unités pour AIDA prévues en 2021 et 2023, le Costa Toscana (normalement en 2021), un sistership du Iona en 2022 et le jumeau du Mardi Gras la même année. Un planning qu’il conviendra néanmoins de confirmer dans les prochains mois en raison de la crise que traverse actuellement l’industrie de la croisière.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Meyer Turku (ex-STX FINLAND) Carnival Cruise | Toute l'actualité des bateaux de croisière