Croisières et Voyages
La croisière du Mein Schiff 6 tourne court après une alerte Covid à bord

Actualité

La croisière du Mein Schiff 6 tourne court après une alerte Covid à bord

Croisières et Voyages

(mise à jour le 29/09 à 22H30. Les premiers tests ont été contredits par quatre autres analyses, toutes négatives) Premier paquebot à reprendre son activité en Grèce, le Mein Schiff 6 de la compagnie allemande TUI Cruises voit son retour en exploitation commerciale, à peine commencé, déjà mis à mal. L’armateur a indiqué qu’il avait reçu lundi matin des résultats positifs au Covid-19 pour 12 membres d’équipage, sur 150 testés par un laboratoire extérieur (en tout 666 personnels travaillent actuellement à bord). « Par mesure de précaution et conformément aux procédures strictes de reprise des croisières convenues avec les autorités grecques, les personnes concernées ont été immédiatement isolée à bord », a indiqué l’armateur. Tous les employés testés positifs sont apparemment asymptomatiques. Ils ont fait l’objet de nouveaux tests rapides menés à bord, qui se sont selon TUI Cruises révélés cette fois négatifs pour six d’entre eux. La compagnie va donc mener des analyses complémentaires pour en avoir le cœur net. Il y a également un peu plus de 900 passagers sur le navire, qui ne seraient à ce stade pas confinés dans leurs cabines.

Suite à l’annonce des résultats, le Mein Schiff 6, qui avait appareillé dimanche d’Héraklion, en Crète, s’est mis au mouillage au large de l’île de Milos, dans l’attente d’instruction des autorités grecques. Il a finalement pu reprendre sa route, cap sur Le Pirée, le port d’Athènes, où il doit arriver ce mardi. Une équipe sanitaire est attendue à bord, alors que les passagers ne devraient pas être autorisés à descendre.

Le Mein Schiff 6, un navire de 295 mètres, 99.700 GT de jauge et 1253 cabines (soit 2500 passagers en base double) sorti en 2017 des chantiers finlandais Meyer Turku, avait récemment débuté une série de croisières en Grèce. Des voyages d’une semaine très contraints, avec des procédures sanitaires strictes à bord et pendant les rares escales autorisées, en Crète, à Corfou et au Pirée. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.