Construction Navale
Merré : mise à l’eau de la nouvelle unité polyvalente du port du Havre
ABONNÉS

Actualité

Merré : mise à l’eau de la nouvelle unité polyvalente du port du Havre

Construction Navale
Vie Portuaire

Initialement prévue hier, la mise à l’eau du Benthos devrait intervenir ce mercredi à Saint-Nazaire. Commandé par le Grand Port Maritime du Havre au chantier Merré de Nort-sur-Erdre, cette barge autopropulsée du type MultiSEEM 20-09, conçue par les bureaux d’études du constructeur ligérien, va remplir différentes missions dans le port normand. Le Benthos interviendra notamment en complément des dragues pour réaliser des opérations de nivelage par des hauteurs d’eau de 25 mètres. Ce bateau sera aussi doté d’une grue d'une capacité de levage de 6.7 tonnes à 10  mètres pour remonter des objets faisant obstruction dans les chenaux jusqu’à l’aplomb des quais. Les autres équipements de pont comprendront un treuil principal, un crochet de remorquage de 13 tonnes, une petite grue de 500 kg à 5 mètres et un guindeau hydraulique.

 

(© MER ET MARINE)

(© MER ET MARINE)

 

Long de 20 mètres pour 9 mètres de large et 290 tonnes de déplacement en charge, le Benthos sera mis en œuvre par un équipage de 10 personnes. Equipé de deux moteurs Volvo D13 de 500 cv et deux lignes d’arbre (avec hélices en tuyères), il sera capable d’atteindre la vitesse de 8.5 nœuds. Sa capacité de traction sera de 13 tonnes.

 

(© SEE MERRE)

(© SEE MERRE)

 

Ce bateau entièrement réalisé en acier a été produit en trois blocs distincts (deux pour la coque et un troisième pour la superstructure) par le chantier de Nort-sur-Erdre, près de Nantes. Ces éléments, armés au maximum avant de partir, ont ensuite été transférés par convois routiers jusqu’à Saint-Nazaire, où ils ont été soudés sur le terre-plein du quai des Charbonniers cet été. Un montage industriel qui avait prévalu pour d’autres navires, comme la drague Fort Boyard, livrée en 2002 par Merré au Conseil départemental de la Charente Maritime. Le navire de 41 mètres avait été réalisé en quatre morceaux, assemblés au bord du bassin de Penhoët. Dans d’autres cas, le chantier de Nort-sur-Erdre travaille avec l’entreprise nazairienne Mecasoud qui produit certains flotteurs, comme ce fut récemment le cas pour le Bac 24 livré cet été au Département de la Seine-Maritime.

Concernant le Benthos, sa réception par le GPM du Havre était initialement prévue en juin mais la crise sanitaire a provoqué du retard. A l’issue de la fin de son armement à quai, puis de ses essais dans l’estuaire de la Loire, il devrait être livré fin octobre et rejoindra Le Havre par ses propres moyens avec un équipage de convoyage.

Le Benthos constitue la première étape d’un plan de renouvellement de deux vieilles unités du GPMH, Le Marais (17 mètres, mis en service en1979) et Le Caux (23 mètres, 1981), deux anciens remorqueurs portuaires convertis il y a longtemps déjà pour différentes missions. Le Marais va être le premier à sortir de flotte.

- Voir notre article détaillé sur ce plan de renouvellement

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Chantier Merré | Toute l'actualité du chantier naval Port du Havre | Toute l'actualité de la capitainerie