Marine Marchande
Après des cas de covid dans son équipage, l’Aranui 5 reprend la mer sans passagers

Actualité

Après des cas de covid dans son équipage, l’Aranui 5 reprend la mer sans passagers

Marine Marchande
Croisières et Voyages

L’Aranui 5 de la Compagnie Polynésienne de Transport Maritime, qui assure à la fois le transport de fret au profit des archipels et sert de navire de croisière, a été contraint de rentrer dimanche dernier à Tahiti, au lendemain de son départ. En cause, huit membres d’équipage testés positifs au Covid-19. Alors que les 79 passagers du navire ont été débarqués et rapatriés pour les étrangers (aucun malade signalé les concernant), le navire devrait reprendre la mer ce mercredi, a annoncé hier soir. L’Aranui 5 n’assurera cependant qu’une mission de ravitaillement, avec 1400 tonnes de marchandises et 200 m3 de gasoil à livrer aux Marquises. Sur Polynésie La 1ère, Philippe Wong, patron de la CPTM, a expliqué hier soir que l’un des aspects les plus complexes dans cette situation est de pouvoir trouver des remplaçants aux marins testés positifs afin de reformer un équipage complet. Pour ce départ uniquement dédié au fret, 37 marins sont à bord de l’Aranui 5.

- Voir notre reportage sur l'Aranui 5

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.