Défense
Patrouilleurs océaniques : Naval Group signe le premier contrat
ABONNÉS

Actualité

Patrouilleurs océaniques : Naval Group signe le premier contrat

Défense

Le premier contrat du programme des patrouilleurs océaniques (PO) de la Marine nationale a été notifié le 23 octobre à Naval Group, a indiqué en fin de semaine dernière la Direction Générale de l’Armement (DGA). Comme nous le révélions le 19 octobre, ce projet conduit sans appel d’offres, va également impliquer trois autres constructeurs français : CMN, Piriou et Socarenam.

Il est chapeauté par un accord signé par la DGA avec les quatre industriels concernés. Cet accord cadre, explique la DGA, porte sur « l’étude, le développement, la réalisation et le maintien en condition opérationnelle (MCO) initial des dix patrouilleurs aux chantiers Piriou, CMN et Socarenam, ainsi qu’à Naval Group en tant qu’architecte d’ensemble, chargé de la conception des navires ». Il en découlera plusieurs contrats, qui seront successivement attribués. « La stratégie d’acquisition retenue repose sur un accord cadre composé de plusieurs marchés subséquents. Considérant la nature des missions qui seront confiées aux PO, elle vise à tirer le meilleur parti des compétences industrielles nationales dans les domaines du développement, de la construction et des équipements navals. Le programme comprendra deux étapes : une phase de conception/développement, qui vient d’être lancée, puis une phase de production. Le premier marché, attribué à Naval Group, porte sur une analyse de la valeur ainsi que sur les activités de conception qui seront menées à coût objectif ».

La construction des premiers PO débutera en 2022 ou 2023, avec comme nouvel objectif de livrer les deux premières unités en 2025, à la fin de l’actuelle loi de programmation militaire (LPM). Avec donc un peu de retard par rapport aux objectifs initiaux puisque la tête de série devait, à l’origine, être réceptionnée en 2024 par la Marine nationale.

Les PO sont, pour mémoire, appelés à succéder aux neuf patrouilleurs de haute mer (ex-avisos) du type A69, dont il ne reste plus que six exemplaires opérationnels à Brest et Toulon (mis en service entre 1981 et 1984), ainsi qu’aux trois patrouilleurs de service public (PSP)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Naval Group | Actualité industrie navale de défense