Pêche
Le grand retour de la langouste d’Iroise
ABONNÉS

Actualité

Le grand retour de la langouste d’Iroise

Pêche

Attention, rien à voir avec langouste tropicale. Il s’agit bien de celle Molène ou de Sein, la rouge bretonne à la chair, à la tenue et au goût incomparables. Surclassant le homard breton, déjà une jolie référence parmi nos crustacés vedettes, la langouste rouge fait son retour en force à la pointe bretonne. La criée de Brest en écoule entre 4 à 5 tonnes par an (3,5 t à ce jour en 2020).

Langoustes voyageuses

« C’est vraiment un produit d’exception », confirme Ronan Floch, directeur de la criée à Brest. Alors que le homard se négocie entre 23 et 27 euros du

Pêche