Défense
L’USS Bonhomme Richard bon pour la casse

Actualité

L’USS Bonhomme Richard bon pour la casse

Défense

Gravement endommagé en juillet dernier par un incendie, alors qu’il était en arrêt technique dans la base navale de San Diego, le porte-hélicoptères d’assaut USS Bonhomme Richard (LHD 6) ne sera pas réparé. C’est ce qu’a annoncé le secrétaire américain à la marine, Kenneth Braithwaite. A l’issue des expertises, l’US Navy a estimé qu’il faudrait investir pas moins de 3 milliards de dollars pour remettre le bâtiment en état, pour un chantier dont la durée était estimée entre cinq et sept ans. Trop cher et trop long pour une unité qui a déjà 22 ans de service. Une solution de reconstruction à minima, évaluée à 1 milliard de dollars, a également été écartée.

 

Le bâtiment après l'extinction du feu (© US NAVY)

Le bâtiment après l'extinction du feu (© US NAVY)

Le bâtiment après l'extinction du feu (© US NAVY)

Le bâtiment après l'extinction du feu (© US NAVY)

 

Le feu, dont l’origine demeure toujours inconnue (l’enquête se poursuit), avait pour mémoire duré quatre jours, ravageant le bâtiment des hangars jusqu’à l’îlot, dont le mât radar avait fini par s’effondrer.  

Mis en service en 1998, l’USS Bonhomme Richard est le sixième des huit porte-hélicoptères d’assaut du type Wasp. Ces LHD (landing helicopter dock) de 257 mètres de long pour 32 mètres de large affichent un déplacement de plus de 41.000 tonnes en charge. Armés par 1070 membres d’équipage, ils peuvent accueillir 1700 Marines et leur matériel (dont des chars) projetés au moyen d’engins de débarquement (chalands ou LCAC). Le groupe aérien comprend une trentaine d’aéronefs, dont des avions à décollage court et appontage vertical, des convertibles et hélicoptères.

 

L'USS Bonhomme Richard dans les années 2010 (© US NAVY)

L'USS Bonhomme Richard dans les années 2010 (© US NAVY)

 

La perte du Bonhomme Richard a pour conséquence de réduire les capacités de la flotte américaine sur la zone Asie-Pacifique. L’US Navy va cependant s’enrichir de nouveaux porte-hélicoptères d’assaut dans les prochaines années. Deux des nouvelles unités de la classe America, les USS America et USS Tripoli, ont rejoint ses rangs en octobre 2014 et juillet 2020. Neuf autres bâtiments de ce type sont pour le moment prévus afin de remplacer les anciens LHD du type Tarawa, déjà désarmés, puis les huit Wasp, mis en service entre 1989 et 2001 pour les sept premiers (Wasp, Essex, Kearsarge, Boxer, Bataan, Bonhomme Richard, Iwo Jima) et en 2009 pour le dernier (Makin Island). 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

US Navy et USCG | Actualité des Forces navales américaines