Défense
Le drone VSR700 achève des essais sur plateforme mobile
ABONNÉS

Actualité

Le drone VSR700 achève des essais sur plateforme mobile

Défense

Alors que les premiers embarquements sur des bâtiments de la Marine nationale, initialement prévus fin 2021, sont repoussés en raison des retards liés à la crise sanitaire, le VSR700 a achevé la semaine dernière ses essais sur une plateforme mobile. Cela, en mode autonome grâce à ses capteurs et aux systèmes automatiques de pilotage et de conduite des manœuvres d’approche, d’appontage et de décollage. Une campagne menée avec succès, annonce Airbus Helicopters, qui s’est déroulée aux Milles, près d’Aix-en-Provence. C’est là que se trouve la société Hélicoptères Guimbal, dont l’appareil civil Cabri G2 sert de base au développement par Airbus du premier drone aérien naval français. Un appareil d’essais automatisé, avec à son bord un pilote de sécurité, a réalisé différentes manœuvres sur une plateforme mobile installée sur une remorque de camion. Une plateforme dotée de six vérins hydrauliques afin de s’incliner sous différents angles et, ainsi, reproduire des mouvements représentatifs des effets de tangage et de lacet auxquels est soumise une plateforme hélicoptère de frégate dans différents états de mer.  « L'un des

Airbus Helicopters | Actualité hélicoptères civils et militaires, drones aériens Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française