Défense
Marine allemande : les MKS 180 deviennent le type F126

Actualité

Marine allemande : les MKS 180 deviennent le type F126

Défense

Les nouvelles frégates allemandes issues du projet Mehrzweckkampfschiff 180 (MKS 180) vont former le type F126. Une décision logique, annoncée hier par la Bundeswehr, dans la continuité des précédentes classes de frégates de la flotte allemande. Les F126 vont ainsi suivre les F122 (classe Bremen) dont huit unités ont été mises en service entre 1982 et 1990 (une seule, le Lübeck, est encore opérationnelle et doit être désarmée en 2021) ; les quatre F123 (classe Brandenburg, mises en service entre 1994 et 1996), les trois F124 (classe Sachsen, 2004-2006) et les quatre nouvelles F125 (classe Baden-Württemberg) dont les deux premiers exemplaires ont été mis en service en 2019 et 2020, les deux autres allant suivre en 2021.

 

 

Appelés à devenir les plus gros bâtiments de combat construits en Allemagne depuis la seconde guerre mondiale, les F126 devraient atteindre un déplacement de près de 10.000 tonnes pour une longueur d'environ 160 mètres. Le programme a été remporté par le groupe néerlandais Damen, allié au chantier allemand Lürssen et à l’électronicien Thales via sa filiale néerlandaise, qui équipe de longue date les forces navales de la Bundeswehr. Le contrat, d’un montant de 4.6 milliards d'euros, a été signé en juin dernier pour la construction de quatre frégates. Deux autres, en option, pourront être commandées ultérieurement. La tête de série doit être livrée en 2027 en vue d’être opérationnelle l’année suivante, les trois autres devant être réceptionnées par la marine allemande d’ici 2031.

Les F125 seront dotées d’un système de combat Tacticos, de radars à panneaux fixes APAR Block2 et TRS-4D, de 8 missiles antinavire NSM, 16 cellules de lancement vertical pour missiles surface-air ESSM, deux systèmes RAM, une tourelle de 127mm, de l’artillerie légère télé-opérée et des tubes lance-torpilles. Leur hangar pourra abriter deux hélicoptères NH90 ou un appareil de ce type et un drone aérien. Un espace pour modules conteneurisés sera aménagé entre les mâts. L'équipage sera de 114 marins, avec la capacité d'accueillir 80 personnes supplémentaires. Ces bâtiments devront pouvoir être opérationnels pendant deux ans sans arrêt technique. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Marine allemande | actualités des forces navales de la Bundeswehr