Croisières et Voyages
Carnival repousse la croisière inaugurale du Mardi Gras à fin avril 2021

Actualité

Carnival repousse la croisière inaugurale du Mardi Gras à fin avril 2021

Croisières et Voyages
Construction Navale

Alors que seuls une dizaine de navires de croisière sont aujourd’hui actifs sur une flotte mondiale de plus de 350 paquebots et unités d’expédition, et que la crise sanitaire ne laisse plus vraiment d'espoir de retour à la normale avant 2022, les mises en service de nouveaux navires continuent de glisser. Cette fois, c’est la compagnie américaine Carnival Cruise Line qui a annoncé un nouveau report de la croisière inaugurale de son nouveau fleuron. Celle-ci est désormais fixée au 24 avril, au lieu du 6 février, au départ de Port Canaveral, en Floride. Prévu pour être livré ce mois-ci par le chantier finlandais Meyer Turku, le paquebot géant devait au départ entrer en flotte à l’été 2020, mais des retards dans sa construction avaient entrainé un report en octobre. Puis la crise sanitaire a encore repoussé les échéances. Le constructeur a néanmoins négocié avec l’armateur pour que la livraison soit effective avant la fin de l’année. On ne sait cependant pas quand le Mardi Gras partira pour les Etats-Unis, où des dizaines de paquebots sont immobilisés depuis le mois de mars.

Sur place, sous la pression de l'administration Trump, l'interdiction de l'exploitation commerciale des paquebots a été levée en novembre. Mais les conditions de reprise imposée par les autorités sanitaires sont si drastiques qu'aucune compagnie ne compte reprendre avant 2021. 

Baptisé en hommage au tout premier navire de CCL, compagnie fondée en 1972 par Ted Arison, le Mardi Gras est un mastodonte de 337 mètres de long et plus de 180.000 GT de jauge conçu pour accueillir environ 5200 passagers en base double (6500 maximum). C’est le premier paquebot de la compagnie fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). Une seconde unité du même type, le futur Carnival Celebration, a déjà été commandée à Meyer Turku en vue d’une mise en service à partir de 2022.

Ces navires font partie d’une série de neuf grands paquebots GNL commandés par le groupe Carnival Corporation pour quatre de ses filiales : CCL, Costa, AIDA et P&O Cruises. Les navires sont réalisés par le groupe Meyer Werft dans son chantier finlandais de Turku et dans celui de Papenburg, en Allemagne. Tête de série de ce programme, l’AIDAnova a été mis en service en décembre 2018. Puis ce fut au tour en décembre 2019 du Costa Smeralda. A suivi le mois dernier l’Iona de P&O Cruises, dont la livraison initialement prévue au printemps a été retardée à cause de la crise sanitaire. Pour la suite, après le Mardi Gras, le Costa Toscana, qui devait sortir en juin 2021, voit son entrée en flotte flotte retardée de six mois. L’AIDAcosma sera également livré en 2021 (sa croisière inaugurale est à ce stade toujours programmée en mai), deux autres navires pour AIDA et P&O, ainsi que le Carnival Celebration, devant être livrés en 2022 et 2023. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Carnival | Toute l'actualité du leader mondial de la croisière