Vie Portuaire

Fil info

Dunkerque : le trafic portuaire a chuté de 14% en 2020

Vie Portuaire

Le trafic annuel du port atteint 45,2 MT, en forte baisse de 14 % par rapport à 2019 (52,6 MT). L’impact de la pandémie de la COVID-19 aura été profond pour la quasi-totalité des secteurs por­tuaires : seuls les trafics de céréales (3,3 MT, + 63%), de fret Transmanche (607 000 unités, + 4%) et de conteneurs (463 000 EVP, + 2%) restent orientés à la hausse.

Les vracs liquides : ils sont en baisse très prononcée de 18 % à 7,7 MT. Si les hydrocarbures sont stables (3,4 MT), l’activité GNL s’établit à 3,5 MT (- 20 %), à la suite d’une année 2019 record. En 2020, le terminal méthanier aura accueilli 53 navires. Les autres flux baissent au global de 24 % à 0,8 MT.

Les vracs solides : ils chutent très sévèrement de 22 % à 18,2 MT. La baisse drastique de production de l’usine sidérurgique de Dunkerque (seulement 1 haut-fourneau sur 3 en activité pendant 5 mois puis 2 sur 3 pendant une période complémentaire de 4 mois) a logiquement pesé sur les trafics de minerai de fer (8,7 MT, - 34 %) et de charbon (3,6 MT, - 28 %). La filière charbon continue en outre de subir l’effet plus structurel de la baisse de la demande en charbon vapeur. La baisse très sensible des trafics des « petits » vracs solides (2,6 MT, - 13 %) reflète quant à elle le quasi-arrêt de l’appareil productif pendant la première période de confinement. En revanche, les céréales établissent un nouveau record de trafic en année civile avec 3,3 MT (+ 63 %).

Les marchandises diverses : elles sont en léger retrait de 4 % à 19,3 MT. Le secteur conventionnel est très fortement impacté (0,6 MT, - 50 %) en raison de la baisse des exportations de produits sidérur­giques. Avec 607 000 unités transportées (+ 4 %), le trafic fret Transmanche progresse : DFDS a maintenu l’exploitation de ses 3 navires à Dunkerque tout au long de l’année et le secteur a profité en fin d’année d’un phénomène de sur-stockage des importateurs britanniques. En revanche, le secteur du tourisme est touché de plein fouet par les décisions de confinement et/ou de quarantaine prises au cours de 2020 : le nombre de passagers est en chute de 54 % à 1 077 000 voyageurs, tandis que le nombre de voitures de tourisme s’effondre de 70 % à 173 000 véhicules. Enfin, dans un contexte particulièrement difficile, les conteneurs affichent une nouvelle progression de 2 % à 463 000 EVP. Sur les 10 dernières années, la progression cumulée atteint désormais 130 %. Les conteneurs pleins progressent quant à eux de 5 % à 290 000 EVP.

Compte tenu de la crise économique liée à la pandémie de Covid-19 et de l’anticipation de ses conséquences sur certains trafics (passagers notamment), Dunkerque-Port a revu à la baisse son budget d’investissements 2020 à hauteur de 21,6 M€, initialement prévu pour 37,7 M€. Les opérations dont la phase travaux était en cours et celles qui étaient indispensables au développement du trafic ou à la commercialisation du domaine ont été priorisées.

Source : Grand Port Maritime de Dukerque