Marine Marchande
Pacifique Nord : des centaines de conteneurs perdus par grosse houle

Actualité

Pacifique Nord : des centaines de conteneurs perdus par grosse houle

Marine Marchande

A nouveau, un porte-conteneurs a perdu des centaines de boîtes dans le Pacifique Nord alors qu’il traversait une houle exceptionnelle. Samedi 16 janvier, le Maersk Essen, un navire de 366.45 mètres et 13.100 EVP (équivalent vingt pieds) a perdu environ 750 conteneurs à proximité de l’archipel d’Hawaï touché au même moment par une houle hors-normes.

Il semble qu’il se trouvait alors à 430 milles au Nord-Nord-Est d’Honolulu. Une tempête située à environ 1.500 milles d’Hawaï avec des vents de 40 à 60 nœuds avait généré une énorme houle longue de 40 à 50 pieds (12 à 15 mètres). Si les vents étaient relativement faibles dans l’archipel à ce moment-là, cette houle générée vers les Aléoutiennes a donné lieu à des vagues record dans l’archipel qui a d’ailleurs vu affluer des surfeurs du monde entier pour l’occasion.

Ces conditions météo ne sont pas sans rappeler celles de l’accident du porte-conteneurs ONE Apus qui avait perdu 1816 conteneurs le 30 novembre dernier. En route depuis Yantian (Chine) pour Long Beach (Etats-Unis), il avait également rencontré une houle longue exceptionnelle de nord-ouest, à environ 1.600 milles au nord-ouest d’Hawaï. A l’époque, il s’agissait de la plus grosse houle dans la zone depuis un an, avec une période très longue de 21 secondes mesurée sur une bouée située à environ 270 milles au nord-ouest de l’île de Kauai.

Certains observateurs ont alors soupçonné un phénomène de roulis paramétrique qui amplifie le roulis naturel du navire. Il se produit notamment sur les grands porte-conteneurs, dans certaines conditions de houle spécifiques qui entrent en résonnance avec des caractéristiques des navires (comme la période de la houle qui doit être proche de la demie période naturelle du roulis). Le roulis paramétrique peut faire rouler le navire de 30 à 40 degrés, voire plus, entraînant de gros dégâts sur le chargement qui peut se détacher.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.