Marine Marchande
Les collectivités locales se mobilisent pour SOS Méditerranée

Actualité

Les collectivités locales se mobilisent pour SOS Méditerranée

Marine Marchande

Le département de Loire-Atlantique, la ville de Paris et la région Occitanie ont lancé hier la « plateforme des collectivités solidaires avec SOS Méditerranée ». Ces trois collectivités « veulent fédérer un maximum de communes, de départements et de régions autour de la mission de l'association ». A ce jour, 27 d'entre elles l'ont déjà rejointe, et « affirment l'inconditionnalité du sauvetage en mer ». En plus d'un soutien financier, la plateforme veut être également « une caisse de résonance pour les citoyennes et les citoyens mobilisés dans leurs territoires, en facilitant leurs actions de témoignage et de sensibilisation ». 

Au même moment, l'Ocean VIking réalisait le sauvetage de 120 personnes d'un canot pneumatique en détresse dangereusement surchargé à 36 milles nautiques au large des côtes libyennes.P armi les personnes secourues se trouvent 4 enfants, le plus jeune n'a qu'un mois. Le navire de SOS Méditerranée a appareillé de Marseille il y a quelques jours après avoir été immobilisé plus de cinq mois en Sicile.

Pour mémoire, cinq bateaux de sauvetage appartenant à des ONG sont actuellement immobilisés pour des raisons administratives. Plus de 700 personnes auraient trouvé la mort en Méditerranée centrale durant l'année 2020. Une procédure européenne de répartition des rescapés devait être élaborée, mais la crise sanitaire a quasiment stoppé ces négociations.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.