Pêche
60% des captures françaises désormais issues de la pêche durable
ABONNÉS

Actualité

60% des captures françaises désormais issues de la pêche durable

Pêche

Tandis que 60 % des captures sont désormais issues d’une pêche française durable, il ressort du dernier bilan d’Ifremer que la surpêche touche encore un poisson débarqué sur cinq.

Quels progrès en 20 ans ?

En deux décennies, les progrès réalisés par les pêcheurs français sont considérables, surtout dans l’Atlantique. On est passé de 15 % à 60 % de « pêche durable », selon Ifremer Mais, alors que l’objectif de la politique commune des pêches était d’atteindre les 100 % en 2020, 21 % des poissons étudiés sont encore considérés menacés par la surpêche. 2 % des populations halieutiques sont qualifiées d’« effondrées » ! C’est le cas, entre autres, du merlu en Méditerranée. Ces résultats sont obtenus par Ifremer en étudiant la biomasse des reproducteurs (volume d’adultes reproducteurs) et la pression de pêche (prélèvement des reproducteurs). Le suivi est effectué sur les populations (ex :

Pêche