Vie Portuaire

Fil info

Haropa : un prototype innovant de conteneur pour la logistique fluviale du bois

Vie Portuaire

Voies navigables de France (VNF), HAROPA et les entreprises Sogestran et Cuiller Frères ont expérimenté en février le transport fluvial d’un nouveau prototype de conteneur, la FlexiMalle, pour le transport d’éléments bois préfabriqués. Chargé sur le port de Rouen, le conteneur a été acheminé par la Seine jusqu’au port de Bonneuil sur Marne, via Gennevilliers, avant d’être livré sur le chantier Woodeum à Noisy-le-Grand.

 

 

La FlexiMalle est un prototype de conteneur de nouvelle génération. Avec un poids réduit à 2,1 tonnes (deux fois moins environ que des unités de transport similaires), une capacité de transport de 7 tonnes et une structure flexible (parois rabattables et amovibles), elle offre une solution innovante pour le transport fluvial de gros volumes.

L’expérimentation menée par les différents partenaires a permis de tester la logistique et la manutention de panneaux en bois embarqués sur une ligne régulière de transport fluvial de conteneurs entre Rouen (Normande de Manutention Grand-Couronne) et Gennevilliers (Paris Terminal SA). Pour la traversée de Paris entre Gennevilliers et Bonneuil-sur-Marne (Terminaux de Seine), le conteneur a été directement transbordé sur un bateau auto-déchargeant (le Zulu). Les derniers kilomètres ont été parcourus en utilisant un camion alimenté en GNL pour livrer les panneaux de bois sur un chantier de Noisy-le-Grand.

La flexibilité offerte par cette unité de transport innovante et sa compatibilité avec les spécificités du transport multimodal confirme son intérêt économique pour le développement de la logistique fluviale, notamment en zone urbaine. Cette logistique innovante peut permettre de répondre aux besoins des chantiers franciliens, en particulier la construction en bois du Village des athlètes et des médias pour les Jeux de Paris 2024. Suite à cette expérimentation, le groupe Sogestran prévoit de fabriquer une dizaine d’unités de FlexiMalle à destination des industriels utilisateurs de la voie d’eau.

La Délégation interministérielle au développement de la Vallée de la Seine soutient ce projet ainsi qu’une étude Probois afin de soutenir le développement de la logistique fluviale sur l’axe Seine.

Pour Antoine Berbain, directeur général de HAROPA Ports de Paris : « Le transport et la logistique fluviale recèlent non seulement d’atouts majeurs pour les industriels, mais constituent aussi un levier important de la transition écologique. Ce projet innovant de nouvelle unité de transport flexible dédiée au secteur de la construction en bois en est un très bon exemple. Nous sommes fiers d’accompagner ce projet et sa future industrialisation avec notre expertise de gestionnaire portuaire et la mise à disposition de nos infrastructures le long de l’axe Seine en Normandie et en Ile-de-France ».

Pour Dominique Ritz, directeur territorial du bassin de la Seine à VNF : « La capacité du fluvial à desservir en douceur et sans nuisances le coeur des agglomérations est un atout indéniable pour la logistique urbaine. Aujourd’hui, le transport fluvial suscite l’intérêt de nouvelles filières comme celle du bois ou de la grande distribution pour le transport de produits à haute valeur ajoutée. Ce projet de FlexiMalle illustre la capacité d’innovations du secteur fluvial pour répondre aux besoins des clients et des chantiers de construction en bois, notamment ceux des Jeux Olympiques. VNF est fier de soutenir cette expérimentation via son dispositif d’aides au report modal cofinancé par la Région Ile-de-France. »

Pour Ferenc Szilágyi, directeur de marché multimodal et logistique urbaine du groupe Sogestran : « Le transport fluvial, par la capacité des bateaux sur la Seine, est une affaire de massification, alors que les questions de logistique urbaine concernent majoritairement le transport après la démassification sur une plate-forme logistique. Je suis fier de nos équipes pour le travail de conception collaboratif et convaincu que notre FlexiMalle sera une valeur sûre sur la Seine d’ici quelques mois. »

Pour Amélie Cuillier, Présidente de Cuiller frères : « En voisin des bords de Seine et alimentant de nombreux chantiers parisiens ou franciliens, le transport fluvial de nos éléments préfabriqués bois est une réponse écologique que nous souhaitions développer. Elle est aussi un accompagnement cohérent aux enjeux de la construction bas carbone et à l’essor d’une filière bois normande autour du hêtre notamment. L’innovation proposée par le groupe Sogestran d’une nouvelle unité de transport légère, flexible et adaptée à nos produits est une belle avancée pour permettre la massification mais aussi l’organisation de flux retours. Nous remercions VNF et HAROPA pour leur soutien dans cette démarche. »

Communiqué d’Haropa, VNF, Sogestran et Cuiller, février 2021