Défense
Le premier EDA-R arrive à Toulon

Actualité

Le premier EDA-R arrive à Toulon

Défense

C'est sur le pont du cargo Atlant Svenja que le premier engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R) de la Marine nationale doit arriver aujourd'hui à Toulon. Conçu par CNIM et construit par les chantiers Socarenam de Saint-Malo et Boulogne-sur-Mer, l'EDA-R doit être débarqué au port du Brégaillon, à La Seyne-sur-Mer, au moyen de grues. Il devrait ensuite rejoindre le chantier Foselev, avant de débuter ses essais en juillet. Un second engin du même type sera livré à la fin de l'année et deux autres au premier semestre 2012.
Long de 30 mètres pour une largeur de 12 mètres, l'EDA-R peut transporter une charge maximale de 100 tonnes. Ce catamaran peut atteindre 25 noeuds à vide et 18 noeuds avec une charge de 80 tonnes. L'engin présente la particularité de disposer, entre ses deux coques, d'une plateforme élévatrice. En position haute lors des phases de transit, elle s'abaisse près d'une plage afin que l'EDA-R présente un faible tirant d'eau et puisse débarquer hommes, véhicules et matériel.
Conçus pour être mis en oeuvre sur les bâtiments de projection et de commandement (BPC) du type Mistral, à raison de deux unités par navire, les EDA-R remplaceront les chalands de transport de matériel (CTM) équipant la flottille amphibie basée à Toulon. Construits en aluminium, ces engins disposent d'un blindage sur les zones sensibles et seront dotées de deux mitrailleuses de 12.7 mm et deux affûts de 7.62 mm.
L'EDA-R a été développé à partir du Landing-Catamaran (L-CAT), un démonstrateur réalisé sur fonds propres par CNIM.

 L'EDA-R (© : DGA)
L'EDA-R (© : DGA)

 Le L-CAT  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le L-CAT (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

CNIM | Toute l'actualité navale du groupe français