Défense
Le porte-aéronefs Cavour se qualifie pour la mise en oeuvre du Harrier

Actualité

Le porte-aéronefs Cavour se qualifie pour la mise en oeuvre du Harrier

Défense

Livré en 2008 par les chantiers Fincantieri, le nouveau porte-aéronefs italien réalise enfin des manoeuvres avec des avions embarqués. Le 16 mars, un premier pilote d'avion AV-8B Harrier II s'est qualifié pour pouvoir opérer à partir du le Cavour, dont le pont d'envol a lui aussi, au passage, été qualifié aux appontages verticaux et décollages courts via une piste s'achevant par un tremplin incliné 12 degrés. Pour la Marina militare, qui attend depuis longtemps la pleine capacité de ce nouveau bâtiment, l'évènement, qui s'est déroulé dans le golfe de Tarente, est de première importance. Car, jusqu'ici, seuls des hélicoptères avaient été déployés sur le Cavour, les Harrier de l'aéronavale italienne n'ayant auparavant réalisé que des essais. La première qualification d'un pilote d'avion embarqué, qui se déroulait dans le cadre des essais d'intégration du système de combat du bâtiment (identique à celui des frégates de défense aérienne du type Horizon), ouvre la voie à la montée en puissance du futur groupe aérien embarqué et permet d'espérer que le navire sera pleinement opérationnel dans quelques mois.

Harrier sur le Cavour, le 16 mars  (© : MARINA MILITARE)
Harrier sur le Cavour, le 16 mars (© : MARINA MILITARE)

Harrier sur le Cavour, le 16 mars  (© : MARINA MILITARE)
Harrier sur le Cavour, le 16 mars (© : MARINA MILITARE)

En attendant, c'est le petit porte-aéronefs Garibaldi, actuellement déployé au large de la Libye, qui assure la permanence aéronavale italienne. Nettement plus grand que le Garibaldi (180 mètres, 13.800 tonnes), le Cavour a été conçu pour mettre en oeuvre, dans quelques années, le F-35B, qui doit succéder au Harrier. Long de 244 mètres pour un déplacement de 27.100 tonnes en charge, le nouveau porte-aéronefs italien dispose d'un pont d'envol de 220 mètres avec une piste axiale de 180 mètres. Le pont d'envol compte six spots d'appontage pour hélicoptères et six places de parking. Deux ascenseurs d'une capacité unitaire de 30 tonnes desservent un hangar long de 134 mètres et large de 21 mètres. En tout, le Cavour peut embarquer 24 avions et hélicoptères.

Le Cavour  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Cavour (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Cavour  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Cavour (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Marine Italienne | Toute l'actualité de la Marina Militare