Défense
CNIM : Vif intérêt autour du catamaran de débarquement L-CAT

Reportages

CNIM : Vif intérêt autour du catamaran de débarquement L-CAT

Défense

Le stand des Constructions Navales et Industrielles de la Méditerranée a reçu, cette semaine beaucoup de visiteurs durant le salon Euronaval. Objet de cet intérêt : Le Landing Catamaran (L-CAT), et les modèles dérivés de ce concept très novateur de catamaran en aluminium, convertible en chaland de débarquement. Long de 30 mètres pour une largeur de 12.8 mètres, le L-CAT se compose de deux coques et d'une plateforme de chargement centrale (23 mètres de long sur 6.9 mètres de large). Quatre vérins hydrauliques permettent à cette plateforme de monter ou descendre, à la manière d'un ascenseur. Embarquable sur Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) ou sur Transport de Chalands de Débarquement (TCD), le L-CAT est conçu pour être opéré en catamaran durant les périodes de transit entre le navire porteur et la côte. La plateforme est alors en position haute et la configuration en catamaran permet non seulement une bonne tenue à la mer, mais aussi une vitesse très élevée, atteignant près de 30 noeuds (20 noeuds à pleine charge). A l'approche de la plage, la plateforme va s'abaisser, afin d'obtenir un bateau à fond plat permettant le débarquement des hommes, des véhicules et du matériel (voir photos ci-après).
Le L-CAT peut embarquer une charge de 130 tonnes, soit deux chars de bataille du type Leclerc, 4 chars légers ou 6 véhicules de l'avant blindé (VAB). A pleine charge, son tirant d'eau atteint 2.5 mètres en transit, et 60 centimètres en mode débarquement.

 Le prototype du L-CAT est arrivé à Toulon en octobre (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Le prototype du L-CAT est arrivé à Toulon en octobre (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 Le L-CAT devant le BPC Mistral (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Le L-CAT devant le BPC Mistral (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 Le L-CAT avec 6 VAB (© : CNIM)
Le L-CAT avec 6 VAB (©

CNIM | Toute l'actualité navale du groupe français