Offshore

Actualité

GNL : Total envisage la construction d'un terminal en Croatie

Offshore

Le groupe français a annoncé jeudi dernier la création d'Adra LNG, une société chargée d'étudier la construction d'un terminal méthanier en Croatie. Ce site de regazéification de gaz naturel liquéfié (GNL) pourra traiter à son ouverture 10 milliards de m3 par an, capacité qui pourra ultérieurement être portée à 15 milliards de m3. Le terminal, installé sur l'île de Krk, au nord de l'Adriatique, sera conçu pour accueillir des navires de 265.000 m3 et constituera « un nouveau point d'entrée sur les marchés européens disposant d'un approvisionnement diversifié », souligne Total. La décision finale d'investissement pourrait intervenir fin 2008 pour une entrée en service en 2012, indique le groupe français. Total, qui détient 25.58% d'Adra LNG, est associé aux Allemands Eon Ruhrgas (31.15%) et RWE (16.69%), ainsi qu'à l'Autrichien OMV (25.58%). L'opérateur slovène Geoplin détient quant à lui une petite participation de 1%.
Avec ce nouveau projet, Total confirme sa stratégie de développement dans le secteur du GNL. Il détient déjà des participations dans quatre projets de terminaux de regazéification : Altamira au Mexique, Fos Cavaou en France, Hazira en Inde et South Hook au Royaume-Uni, ainsi que des droits à capacité à Sabine Pass aux Etats-Unis. Total a également renforcé ses positions dans la chaîne GNL au travers de récentes prises de participation au Nigeria dans le projet Brass LNG, en Australie dans le projet GNL Ichthys et au Qatar dans le projet Qatargas 2.
Le géant français du pétrole devient également armateur au gaz. Avant la fin de l'année, le méthanier Arctic Lady sera opéré pour le compte de Total en Norvège. Affrété pour 20 ans, le navire de 147.208 m3 assurera le transport en Europe et dans le golfe du Mexique du gaz produit par le nouveau gisement de Snøhvit, situé en mer de Barents.

Total