Aller au contenu principal

L’entrée des troupes russes en Ukraine et les sanctions imposées par de nombreux pays bouleversent les flux de matières premières. Des céréales au bois en passant par le gaz et le pétrole, les cours s’envolent et les flux pourraient bien se modifier sur le long terme. Un article de la rédaction de Ports et Corridors

L’Union européenne a publié petit à petit des sanctions contre les oligarques russes empêchant par la même des flux établis depuis plusieurs années à se tarir. Les matières premières connaissent des changements qui, selon certains observateurs, pourraient durer dans le temps.

Des ports céréaliers approvisionnés par ferroviaire

Dans une conférence

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Divers marine marchande