Aller au contenu principal

Le chantier Alumarine de Couëron, près de Nantes, a mis à l’eau mardi 29 juin, la vedette Locman, commandée par la Société coopérative de lamanage de Lorient. Le bateau, qui a réalisé sa première navigation en rejoignant Saint-Nazaire par la Loire, va y terminer ses essais et visites règlementaires avant sa livraison prévue pour la fin juillet.

 

255765 lamanage lorient alumarine
© ALUMARINE SHIPYARD

La vedette Locman sur la Loire (© ALUMARINE)

 

Diaporama orphelin : container

 

255767 lamanage lorient alumarine
© ALUMARINE SHIPYARD

La vedette Locman à Saint-Nazaire (© ALUMARINE)

 

Dessinée par le bureau d'architecture Geronimo en coopération avec Alumarine, cette vedette en aluminium de 8.25 mètres (8.6 hors-tout) de long pour une largeur de 3.6 mètres présente un tirant d’eau de 1.35 mètre et un déplacement lège armé de 6 tonnes, pour un port en lourd de 1.73 tonne. Côté propulsion, le Locman est équipé d’un moteur Volvo D7 D7 CTA avec inverseur ZF 280 1A pour une puissance de 265 cv à 2300 t/m. Il entraine une lige d’arbre avec hélice à quatre pales fixes. S’y ajoutent un propulseur d’étrave hydraulique de 300 kgf. Le bateau est conçu pour atteindre la vitesse de 15 nœuds avec une autonomie de 7 heures et 105 nautiques à 14 nœuds (90% de la capacité gasoil, qui est de 412 litres).  Pouvant accueillir jusqu’à 6 lamaneurs, la vedette est équipée d’un brisset avec croc de largage sous charge et offre une capacité de traction de 20 KN. Elle peut transporter 1.2 tonne de fret.

 

243218 vedette lamanage lorient alumarine
© ALUMARINE / GERONIMO

Vue de la future vedette lorientaise (© ALUMARINE / GERONIMO)

 

Le Locman est le quatrième exemplaire de la nouvelle gamme de vedettes de lamanage développée par Alumarine. Les deux premières, de 7 et 7.5 mètres, ont été livrées en juin 2020, respectivement au groupe Lamanage Huchet Desmars (LHD) et au Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire. Quant à la troisième, de 7.5 mètres, elle a été réceptionnée en décembre dernier par la Coopérative des lamaneurs de Dunkerque. Et après celle de Lorient, le chantier de Couëron va attaquer une nouvelle unité de 7.5 mètres commandée par le groupe Boluda pour ses activités à Mayotte. Sa construction doit débuter cette semaine, a appris Mer et Marine.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Alumarine Shipyard Port de Lorient Boluda