Aller au contenu principal

La bonne santé du marché offshore et les excellents retours du Blue Fighter, le premier navire réalisé par Ulstein pour Blue Ship Invest, a convaincu cette société de passer commande au constructeur norvégien de quatre unités supplémentaires, toutes livrables en 2013. Après le Blue Fighter, livré le 19 janvier et travaillant depuis en mer du Nord (il est exploité par Remøy Shipping pour le compte de la compagnie Apache), ainsi que le Blue Prosper, mis à flot le 19 mai dernier, Ulstein va donc construire quatre nouveaux Plateform Supply Vessels (PSV) du type PX121. Longs de 83.4 mètres pour une largeur de 18 mètres, ces navires de 4200 tonnes de port en lourd peuvent atteindre la vitesse de 15 noeuds et présentent une surface de pont de 875 m². Ils adoptent un design X-BOW, avec étrave inversée. Cette architecture, imaginée par Ulstein au milieu des années 2000, a été adoptée par de nombreux armateurs, en raison des avantages qu'elle procure en exploitation. Le Blue Fighter (© : ULSTEIN) Le capitaine Inge Gjelsten, qui a été à la barre du Blue Fighter, ne tarit d'ailleurs pas d'éloge sur ce navire : « Un navire de ce type est mon choix préféré pour travailler en mer du Nord. Le Blue Fighter est remarquablement efficient et confortable dans toutes les conditions météorologiques. Le vent et la mer ont peu d'impact sur les performances du navire par rapport à des PSV conventionnels. Nous pouvons comparer facilement les performances sur les routes actuellement utilisées sur les champs pétroliers. Avec les mêmes conditions météo, 3 à 5 mètres de houle, en recevant la mer avec un angle de 30 degrés sur l'étrave, notre navire peut maintenir facilement et confortablement une vitesse de 12 à 13 noeuds, là où les autres navires doivent réduire leur vitesse à 7-8 noeuds. L'allure plus élevée est un résultat de l'effet X-BOW. De plus, en raison de la position des cuves de stabilisation à bord, le Blue Fighter se comporte extrêmement bien avec du vent et de la mer par le travers », assure l'officier.

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Ulstein