Aller au contenu principal

A la veille de Noël, le 23 décembre, Philippe Kasse, directeur de la communication des Chantiers de l’Atlantique, a fait valoir ses droits à la retraite. La rédaction de Mer et Marine tient à le saluer et lui souhaiter beaucoup de bonheur dans cette nouvelle aventure. Le remercier, aussi, car au-delà de son professionnalisme, de sa franchise et de sa gentillesse, largement reconnus, nous avons également une histoire un peu particulière avec lui.

Lorsque notre journal en ligne fut créé en 2005, Philippe Kasse a en effet été l’un des deux seuls, avec Christophe Prazuck (à l’époque commandant du SIPRA Marine), à travailler avec notre jeune pousse médiatique comme avec n’importe quelle rédaction. Mer et Marine était alors inconnu et son avenir pour le moins incertain, quelques années après l’explosion de la bulle Internet et à un moment où les sites d'information n'en étaient encore en France qu'à leurs balbutiements. Pas assez intéressant donc pour les services de communication des entreprises et institutions, même ceux que nous connaissions pourtant de précédentes vies professionnelles dans de grands media. Téléphones non décrochés, mails sans réponse, plus d’invitations aux conférences et voyages de presse… les débuts du site furent un véritable calvaire pour obtenir des interlocuteurs et des informations, indispensables à notre travail de journalistes. A deux exceptions près donc, en particulier aux Chantiers de l’Atlantique où Philippe Kasse continua d’échanger avec nous et répondre à nos nombreuses questions comme avec n’importe quel confrère bien installé. Il ne s’en rendit pas compte à l’époque, et nous-mêmes n’en prirent la mesure que plus tard, mais ce choix de ne pas éluder un tout jeune media fut essentiel pour permettre à Mer et Marine de faire ses armes, se faire connaitre puis reconnaitre.

Nous tenions donc à le remercier chaleureusement et profitons de son départ en retraite pour faire savoir à nos lecteurs que c’est aussi, grâce à lui, qu’ils peuvent nous lire aujourd’hui.  

Arrivé aux Chantiers de l’Atlantique au début des années 90, Philippe Kasse avait quitté en 2006 l’entreprise, quand celle-ci fut cédée par Alstom au groupe norvégien Aker Yards. Il avait finalement repris en 2018 son poste de directeur de la communication, avec lequel il a donc terminé sa carrière au milieu des bateaux et des gens qu'il aime tant.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique