Aller au contenu principal

Une page d’histoire des chantiers de l’Atlantique commence à se tourner avec la déconstruction d’un premier méthanier du fameux contrat Petronas, qui avait fortement marqué l’activité du constructeur nazairien durant les années 90. Il s’agit de l’ex-Puteri Firus, qui après 24 ans de service est arrivé début septembre au Bangladesh sous le nom de « Teri F » (une fois quelques lettres effacées) et échoué sur les plages de Chittagong pour être démoli. Ce navire, connu sous le numéro de coque « I30 » dans l’estuaire de la Loire, avait vu sa construction débuter le 20 décembre 1994. Mis à l’eau le 19 avril 1996, il avait été livré le 27 mai 1997. C’était le cinquième et dernier méthanier de cette série, commandée en février 1991 par la Malaisie pour sa compagnie nationale Petronas. Un contrat géant annoncé à l’époque à 7.5 milliards de francs.

L’usinage des premières tôles de la tête de série, le Puteri Intan

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Marine marchande
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique