Aller au contenu principal

Le vraquier TR Lady va être équipé de trois Rotor Sails du britannique Anemoi pour réduire la consommation du navire et donc ses émissions. Ce navire de 229 mètres de long, pour 32.3 de large et 82.000 tpl, construit en Chine en 2017, et géré par Tufton, doit être équipé du système lors d’un passage en cale sèche en Chine prévu mi-2022. Cette opération de rétrofit est prise en charge par Anemoi.

Les Rotors Sails sont des versions modernes automatisées de la turbovoile imaginée par l’Allemand Flettner dans les années 20 en suivant le principe de l’effet Magnus qui vise à créer un différentiel de pression. Pour le Lady, les Rotor Sails seront montées sur des rails afin d’être déplacées sur le pont pour faciliter les opérations portuaires. Les approbations de classe seront délivrées par le Lloyd’s Register.

 

 

Anemoi a installé son premier système sur une construction neuve, l’Afros, de Blue Planet Shipping, un vraquier de 199 mètres et 63.000 tpl, datant de 2018. Anemoi, qui a aussi conçu un système inclinable, estime qu’il est possible de réduire la consommation et les émissions de 5 à 30%.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale