Aller au contenu principal

Pour nos lecteurs qui auraient consulté notre article de vendredi dernier sur les nouvelles vedettes garde-côte de la Douane avant sa correction en début de matinée (et quelques précisions pour les autres), ce sont bien quatre et non pas trois unités de ce type qui sont réalisées par Socarenam.

La tête de série, le Libecciu, a été livrée en septembre 2017 et est basée à Bastia. La seconde, le Cers, a rejoint Sète en décembre dernier. En achèvement au chantier Socarenam de Boulogne-sur-Mer, la troisième vedette, qui prend le nom de Vent d’Amont, sera réceptionnée par la Douane en mai et sera basée à Cherbourg. Quant à la quatrième de la série, sa mise en service est prévue cet automne à Marseille.  

Conçues par les architectes de Bureau Mauric, ces vedettes garde-côte du type VGC 28 mesurent 27.2 mètres de long pour 7 mètres de large et affichent un déplacement de 100 tonnes. Réalisées intégralement en aluminium, elles sont équipées de deux moteurs diesels Caterpillar de 1622 cv chacun. Leur vitesse maximale est de 22 nœuds, pour une autonomie de plus de 700 milles à 18 nœuds.

Armées par 10 douaniers et pouvant accueillir 2 personnes supplémentaires, les VGC 28 peuvent mettre en œuvre des mitrailleuses et disposent d’importants moyens de détection et d’identification, dont un système électro-optique gyro-stabilisé. Pour les contrôles et interceptions, les vedettes comptent par ailleurs un semi-rigide de 6.5 mètres déployé au moyen d’un bossoir Davit à compensation de gîte. Cette embarcation est un Zodiac SRA-650 pouvant embarquer 6 personnes et atteindre la vitesse de 35 nœuds.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Défense