Aller au contenu principal

L’armateur norvégien Rem Offshore a annoncé début août la commande de deux navires et une option pour deux autres à Vard, filiale du groupe italien Fincantieri. Ces Construction Service Operations Vessels (CSOV) du type VARD 4 19 sont conçus pour travailler sur les champs éoliens en mer. Longs de 85 mètres pour une largeur de 19.5 mètres, ces navires seront notamment équipés d’une passerelle à compensation de houle et une grue 3D. Ils pourront héberger jusqu’à 120 personnes.

Représentant un investissement d’environ 100 millions d’euros, les deux premiers doivent être livrés au premier semestre 2023 et en 2024. La tête de série verra sa coque réalisée par le chantier Vard de Braila, en Roumanie, qui sera ensuite remorquée vers l’un des sites norvégiens du groupe pour son armement. Le premier navire de série sera quant à lui construit par le chantier Vard de Vung Tau, au Vietnam.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Vard