Aller au contenu principal

Compte tenu de l’évolution dramatique de l’épidémie de coronavirus en Italie, le groupe Fincantieri a annoncé le 13 mars sa décision de mettre ses chantiers navals italiens à l’arrêt à compter de ce lundi et, pour le moment, jusqu’au 29 mars. Le constructeur répond à la demande formulée la veille par les syndicats et contribuera ainsi à éviter la propagation du virus en lien avec la période de quarantaine imposée par le gouvernement à la population. Cette période d’arrêt sera compensée par une anticipation des congés d’été, ce qui doit permettre, malgré cette pause, de conduire les constructions en cours dans les délais.

Pour mémoire, Fincantieri compte en plus de son siège de Trieste huit chantiers en Italie : Monfalcone, Marghera, Sestri-Ponente, Castellammare di Stabia, Riva Trigoso, Muggiano, Ancône et Palerme.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Fincantieri Coronavirus