Aller au contenu principal

La construction du premier des deux grands paquebots fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) commandés en 2018 par Princess Cruises au constructeur italien Fincantieri a débuté. La cérémonie de découpe de la première tôle s’est déroulée le 2 septembre au Centro Servizi Navali de San Giorgi di Nogaro. Une société créée en 2018 par Fincantieri, ArcelorMittal CLN Distribuzione Italia et Palescandolo Lavorazioni Siderurgiche dans le but notamment à produire des tôles d’acier au profit des chantiers navals.

Livrables fin 2023 et au printemps 2025, les deux nouveaux paquebots de Princess Cruises, qui formeront la classe Sphere, verront le jour au chantier Fincantieri de Monfalcone, sur la côte adriatique italienne. Affichant une jauge d’environ 175.000 GT et une capacité de 4300 passagers, ce seront les plus grands navires réalisés jusque-là en Italie, un titre aujourd’hui détenu par le MSC Seashore, entré en service cet été.

Les Sphere suivront les paquebots de la classe Medallion, unités de 145.000 GT et 4600 passagers dont six exemplaires seront produits. Les cinq premiers navires de cette série, les Royal Princess, Regal Princess, Majestic Princess, Sky Princess et Enchanted Princess, ont été livrés en 2013, 2014, 2017, 2019 et 2020. Le dernier, qui prendra le nom de Discovery Princess, est aujourd’hui programmé pour une entrée en flotte au printemps 2022.

- Voir notre reportage sur le Sky Princess

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Croisières
Dossiers
Fincantieri Princess Cruises