Aller au contenu principal

Le constructeur italien Fincantieri a livré le 1er juillet le Valiant Lady, second d’une série de quatre paquebots commandés par le groupe Virgin pour sa nouvelle division dédiée à la croisière. Le lendemain, la troisième unité de cette classe, le Resilient Lady, était mise à l’eau au chantier Fincantieri de Sestri Ponente, près de Gênes, qui a déjà réalisé les deux navires précédents. Le tout premier, le Scarlet Lady, a été réceptionné par Virgin Voyages en février 2020 mais, à cause de la pandémie, n’a toujours pas débuté son exploitation commerciale. Après avoir rejoint les Etats-Unis, il était revenu en Italie l’été dernier pour se mettre à l’abri et bénéficier de quelques travaux complémentaires. Il a rejoint le 21 juin le port anglais de Portsmouth afin de réaliser ses premières croisières cet été autour des îles britanniques. Le Valiant Lady, quant à lui, se trouve actuellement dans le port italien de Civitavecchia, en compagnie de nombreux autres paquebots à l’arrêt du fait de la crise sanitaire. Il doit être exploité cet été en Méditerranée occidentale. Le Resilient Lady, pour sa part, est prévu pour être mis en service le 1er juillet 2022 avec une saison inaugurale vers la Grèce et l’Adriatique. Enfin, le quatrième et dernier paquebot de la série doit entrer en flotte en 2023.

Longs de 278 mètres pour une largeur de 38 mètres et une jauge de 110.000 GT, ces navires peuvent accueillir jusqu’à 2770 passagers - uniquement des adultes – servis par 1160 membres d’équipage.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

239651 virgin scarlet lady villefranche
© JEAN-CLAUDE BELLONNE

Le Scarlet Lady (© : JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Croisières
Dossiers
Fincantieri