Aller au contenu principal

Le constructeur italien Fincantieri a procédé hier à la mise sur cale du paquebot commandé en juin 2011 par la compagnie britannique P&O Cruises. D’un poids de 400 tonnes, le premier bloc du navire a été posé dans la cale de construction du chantier de Monfalcone, sur la côte adriatique. Livrable en mars 2015, ce paquebot de 141.000 GT de jauge pourra embarquer 3611 passagers. Appelé à devenir le plus grand bateau de P&O Cruises, il est dérivé des Royal Princess et Regal Princess, deux navires commandés par Princess Cruises, une autre filiale du groupe américain Carnival Corporation (le premier entrera en service le mois prochain et le second au printemps 2014). Ces trois unités constituent d’ailleurs les trois plus gros paquebots réalisés jusqu’ici par Fincantieri, qui a construit pour le compte du groupe Carnival 56 navires de croisière depuis 1990.

 

 

75202 p&o fincantieri
© FINCANTIERI

Le futur paquebot de P&O Cruises (© : P&O CRUISES)

 

 

9 navires de croisière dans le carnet de commandes

 

 

En plus des trois paquebots de Princess et P&O, le groupe italien compte, par ailleurs, six autres navires dans son carnet de commandes. Il s’agit du Soléal (10.700 GT, 264 passagers), qui sera livré le mois prochain à la Compagnie du Ponant, du Costa Diadema (132.500 GT, 3700 passagers), livrable en octobre 2014 à Costa Croisières, des deux premiers navires de Viking Ocean Cruises (47.000 GT, 944 passagers), dont la mise en service est attendue fin 2015 et fin 2016, d’un paquebot de 99.000 GT et 2660 passagers devant rejoindre la flotte d’Holland America Line en février 2016 et, enfin, d’une unité de 135.000 GT et 4000 passagers livrable fin 2016 à Carnival Cruise Lines.

 

 

75201 p&o fincantieri
© FINCANTIERI

Pose du premier bloc du futur paquebot de P&O Cruises (© : P&O CRUISES)

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Fincantieri