Aller au contenu principal

Il y a beaucoup de bateaux le long des quais du chantier Green Yards Kleven, à Ulsteinvik, en Norvège. Des bateaux offshore, certains venus pour être entretenus, d’autres convertis ou encore déconstruits. Kleven, c’est une histoire de plus de cent ans et aussi celle d’une renaissance. Comme beaucoup de chantiers dans cette région du Sunnmøre, sur la côte ouest du royaume scandinave, Kleven est le nom d’une famille et de plusieurs générations qui, tout au long du XXème siècle ont construit des bateaux de pêche. Puis, avec la découverte du pétrole sur le plateau continental norvégien, le chantier a évolué vers les navires offshore. S’appuyant sur les architectes navals locaux et plus généralement norvégiens, Kleven a construit des navires de plus en plus complexes. En 2005, par exemple, le chantier livre les remorqueurs Abeille Bourbon et Liberté, sur des plans de Rolls-Royce Marine. Dans les années suivantes, Kleven construit aussi des navires miniers, des bateaux de pêche ou aquacoles et même des yachts de luxe.

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Kleven Group