Aller au contenu principal

L’Agence des Participations de l’Etat est autorisée à acquérir les parts du groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding dans les chantiers de Saint-Nazaire. Cette autorisation fait l’objet d’un arrêté du ministre de l’Economie et des Finances, en date du 2 octobre et paru trois jours plus tard au Journal Officiel. Dans ce cadre, l’APE va faire l’acquisition de 9 525 837 actions de STX France, représentant 66.66 % du capital de l’entreprise, pour un montant de 79.55 millions d’euros. Le solde des parts (33.34%) est, pour mémoire, déjà détenu par l’Etat.

En vertu de l’accord conclu fin septembre par la France et l’Italie, l’APE revendra au groupe italien Fincantieri 50% du capital de STX France, 10% au moins étant par ailleurs cédés à Naval Group (ex-DCNS).

Une participation de 3.65% est proposée à un groupe d’une quinzaine d’entreprises ligériennes, 2% supplémentaires pouvant faire l’objet d’un actionnariat salarié. Si tout ou partie de ces 5.65% n’est pas cédé dans ce cadre, Naval Group en fera l’acquisition.

Enfin, l’Etat achètera 1% supplémentaire par rapport à sa participation actuelle, qu’il prêtera à Fincantieri pour une période de 12 ans, permettant au groupe italien de disposer d’une majorité dans les chantiers nazairiens.

Compte tenu des délais techniques, administratifs et juridiques, l’acquisition effective des parts de STX par l’APE devrait intervenir dans les trois mois. Elle devrait être immédiatement suivie de la revente aux acteurs précédemment cités.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique