Aller au contenu principal

Le câblier Nexans Aurora a commencé ses essais en mer devant Ulsteinvik, où il a été construit au sein des chantiers Ulstein. Il doit être livré lors du deuxième trimestre 2021 et a déjà son premier contrat pour l'installation des câbles export de Seagreen 1, le plus gros champ éolien écossais (1075 MW).

Le groupe français Nexans, spécialisé dans la fabrication et la mise en œuvre de câbles de puissance, a décidé en août 2017 d’investir dans la construction d’un câblier pour « répondre à la demande croissante de systèmes de câblage haute tension, en particulier dans le cadre de projets d’interconnexion et d’éolien offshore ». Le nouveau navire, originellement commandé au chantier croate Uljanik, a été confié à Ulstein en 2018.

 

252424 Ulstein Nexans Aurora
© ULSTEIN

(© ULSTEIN)

 

La nouvelle unité de 149 mètres de long pour 13 de large est construite sur un design Skipsteknisk. Elle pourra travailler dans tous types de configurations, d’eaux peu à très profondes avec une capacité d’enroulement de 10.000 tonnes de câbles. Pensé pour les champs éoliens, le Nexans Aurora pourra mettre en œuvre différentes techniques de pose, avec des câbles assemblés et/ou en parallèle. Equipé d’un système DP3, il pourra poser, assembler et réparer les câbles d’alimentation. Le navire pourra accueillir 90 personnes.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Ulstein