Aller au contenu principal

C'est un hommage à l'écrivain aventurier et à sa ville natale de Nantes, où se trouve également le siège de la branche énergies marines du groupe américain General Electric. Le nouveau navire de servitude éolienne de Bernard Schulte va s'appeler Windea Jules Verne. Ce dernier est actuellement en finition dans le chantier norvégien Ulstein et devrait effectuer ses essais en mer dans les jours à venir pour une livraison prochaine.

L'armement allemand a déjà pris livraison des deux premiers bateaux de cette série, le Windea La Cour en 2016 et le Windea Leibniz en 2017. Ces navires ont été les premiers à adopter une architecture combinant deux design Ulstein : le X-Bow, l'étrave inversée, et le X-Stern, la poupe inversée. Le nouveau navire sera équipé d'une grue 3D compensée d'une capacité de 2 tonnes. La moitié des capacités de stockage sur le pont sera protégée par un toit.

Basé sur le modèle SX195 développé par Ulstein, ce navire mesure 93.4 mètres de long pour 18 mètres de large et pourra accueillir 120 personnes. Il est donc un peu plus gros que les deux premiers. Il va être amené à travailler sur le champ Merkur de GE Renewables, au nord de l'Allemagne. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Ulstein