Aller au contenu principal

La construction de l’Evrima, premier navire de luxe du groupe Ritz-Carlton, commandé il y a quatre ans au chantier espagnol Barreras et qui devait initialement être livré fin 2019, n’en finit plus de durer. Le projet, qui était sensé permettre de relancer l’activité du constructeur de Vigo via une nouvelle diversification sur le marché de la croisière, s’est transformé pour lui en désastre. Retards et surcoûts sont venus plomber un

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Croisières
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique