Aller au contenu principal

Nous vous en parlions février dernier, l’armement norvégien Liafjord AS, du groupe familial Lie, va faire un construire un chalutier fonctionnant au gaz naturel liquéfié en Turquie, au chantier Cemre d’Istanbul. Le Libas, c’est son nom, doit selon son armateur devenir le premier navire de pêche au monde équipé d’une telle propulsion. On connaît maintenant le nom de l’industriel qui fournira les moteurs et les réservoirs de GNL du bateau. Il s’agit du groupe MAN, qui fournit un système de propulsion complet, comprenant moteur dual-fuel, réducteur, arbres d’hélice et système de cryogénisation pour le GNL.

Concrètement, MAN Diesel & Turbo livrera un moteur quatre-temps 6L51/60DF, fonctionnant aussi bien au gasoil qu'au GNL. Renk AG produira le réducteur nécessaire au moteur quatre-temps. Le système d’hélice est réalisé par MAN Alpha. Enfin, le réservoir pour le GNL est l’œuvre de MAN Cryo.

MAN Cryo est issue de Cryo AB, société suédoise rachetée par MAN D&T en 2015. C’est depuis une marque du motoriste qui conçoit et produit des systèmes de stockage de GNL pour bateaux. Sur le Libas, il est prévu d’avoir un réservoir cylindrique de type C isolé sous vide de 350 m3. Le GNL y sera enfermé sous moins 163 degrés comme c’est la norme.

Le Libas, un chalutier pélagique dessiné par Salt Ship Design, va mesurer 86.1 mètres de long pour 17.8 de large. Le bateau pourra travailler au chalut, au chalut jumelé et également à la senne. À l’origine il devait comprendre un système de batterie pour le rendre hybride. On ne sait pas encore si ce choix technologique a été conservé.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Propulsion - Motorisation de navires Pêche