Aller au contenu principal

La coque en aluminium de la première des huit nouvelles vedettes de support à la plongée (VSP) destinées à la Marine nationale est sortie des ateliers du chantier Merré de Nort-sur-Erdre. Placée sur une remorque, elle a quitté hier matin le site nantais du groupe BMA pour rejoindre une autre de ses filiales, CIB à Brest, en charge de la finition et de l’armement du bateau. Ce dernier devrait être mis à l’eau en fin d’année et réceptionné début 2022 par la Direction Générale de l’Armement (DGA), qui le remettra à la marine à Toulon. Une phase d’homologation de ce prototype est prévue pendant plusieurs mois, afin de tester la plateforme et apporter éventuellement des modifications en vue du lancement de la production en série. Une fois le modèle final validé, les sept autres VSP seront produites en deux ans et demi,

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Défense
Dossiers
Chantier Merré - CIB - BMA Marine nationale