Aller au contenu principal

Le gaz naturel liquéfié gagne décidément du terrain, notamment dans la construction neuve des navires à passagers. Meyer Turku, filiale finlandaise du groupe allemand Meyer Werft, vient d’annoncer la commande d’un grand ferry rapide propulsé au GNL pour Tallink. Le chantier et l’armement estonien avaient signé une lettre d’intention en ce sens au mois de décembre. Le navire, qui va effectuer la liaison entre Tallin et Helsinki, aura une longueur de 212 mètres et une capacité de 2800 passagers. Prévu pour croiser à 27 nœuds, il a bénéficié d’un design de carène innovant, visant à la fois à diminuer la résistance de l’eau et à affronter des conditions de glace. Il sera équipé d’une propulsion hybride. Livrable début 2017, le nouveau fleuron de Tallink représente un investissement de 230 millions d’euros. Selon les termes du contrat, 20% de cette somme sera réglée durant la phase de construction, le solde étant versé à Meyer Turku à l’issue de la livraison.  

 

100069 ferry gnl tallink meyer
© MEYER TURKU

(MEYER TURKU)

100099 meyer turku tallink
© MEYER TURKU

(MEYER TURKU)

 

Ce nouveau navire vient garnir le carnet de commandes du chantier finlandais, qui compte également trois paquebots pour la compagnie allemande TUI Cruises. Le Mein Schiff 4 sera livré en avril alors que les Mein Schiff 5 et Mein Schiff 6 suivront en 2016 et 2017. 

 

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Meyer Werft Meyer Turku (ex-STX FINLAND)