Aller au contenu principal

52ème paquebot réalisé par les Chantiers de l’Atlantique depuis 1987, le H34, futur MSC Virtuosa, va bientôt arborer sa silhouette finale. Il n’aura fallu que six mois - un record - au constructeur nazairien pour assembler ce navire de croisière, qui sera pourtant l’un des plus gros au monde.

Alors que sa proue a été récemment mise en place, il ne reste désormais plus que six blocs à poser pour achever la coque et les superstructures, constituées d’un ensemble de cinquante blocs. L’assemblage avait débuté dans la forme B suite à l’arrivée fin mai d’une section de 125 mètres de long pour 43 mètres de large (représentant huit blocs) réalisée par le chantier polonais Crist. Les quarante-deux autres éléments, produits à Saint-Nazaire, ont été ensuite montés. Le MSC Virtuosa pourra ainsi être mis à l’eau dès la fin novembre et rejoindre le bassin C, où son armement à flot va se poursuivre en vue d’une livraison en octobre 2020.

Le H34 va succéder dans le bassin C à son aîné, le MSC Grandiosa (G34) qui sera livré le 31 octobre à la compagnie italo-suisse MSC Cruises. Ces deux navires de 331.4 mètres de long pour 43 mètres de large, 181.500 GT de jauge et 2440 cabines forment la classe

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique MSC Croisières