Aller au contenu principal

L’avenir des trois chantiers du groupe allemand MV Werften, qui a déposé son bilan il y a une semaine, demeure très incertain. Alors que sa maison-mère, le groupe asiatique Genting HK, en grande difficulté financière, est dans l’incapacité de renflouer sa filiale et qu’un nouveau plan de sauvetage n’a pu être trouvé avec les pouvoirs publics allemands, les 1900 salariés des sites de Wismar, Warnemünde et Stralsund n’ont toujours pas reçu leur salaire de décembre. C’est la priorité affichée par l’administrateur judiciaire provisoire nommé le 12 janvier par le tribunal de Schwerin. Il s’agit d’un associé de Brinkmann & Partner. « Dans un premier temps, l'administrateur provisoire de l'insolvabilité est en train d’obtenir un aperçu de la situation économique et financière du groupe MV Werften. Dans le même temps, les gouvernements (de l’Etat fédéral et du land du Mecklenburg-Vorpommern où se trouvent les trois chantiers, ndlr),

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Croisières
Dossiers
MV Werften